Les Pêcheurs Préparent Les Sauvetages

Suite aux dernières années de sécheresse conduisant à un assec sur 2 km du ruisseau d’Auze entre la gare de Miecaze et le pont de Pierre les membres de l’association de pêche de Laroquebrou procèdent à la réouverture du lit du ruisseau afin de pouvoir récupérer les poissons avant la rupture d’écoulement. Cette zone est intéressante car fréquentée assidument par les truites farios en période de reproduction et donc l’idée est de les sauver pour les descendre sous le bourg de Saint Etienne Cantales.

Ce ruisseau comme tant d’autres souffre des drainages du passé asséchant les zones humides, ces zones ne jouent plus leurs rôles d’éponges régulatrice du débit conduisant à un débit très faible voir nul et une élévation de la température de l’eau fort préjudiciable a la truite fario !

préparation SAUVETAGE

L’aappma prépare le sécheresse ! Depuis deux ans, nous avons un ruisseau qui sèche sur deux kilomètres.

Nous souhaitons sauver le poisson avant l’assec complet. Pour cela, nous devons dégager les arbres en travers du lit afin que les techniciens de la fédération passent facilement avec le matériel de pêche électrique.

Et comme ruisseau = décharge, nous avons collecté une remorque d’ordures !

PRÉPARATION DES FRAYÈRES

Les bénévoles de l’aappma de Laroquebrou n’ont pas ménagé leurs peines durant deux jours afin de pouvoir protéger efficacement les zones de reproduction de truites. Au préalable et en accord avec la mairie de Laroquebrou ils ont fabriqués et posé un portail au fond de la station d’épuration afin de pouvoir accéder avec un engin.

Profitant du débit minimum de la Cère conventionné avec Électricité De France l’association avait louée une pelle mécanique de cinq tonnes pour sortir des arbres volumineux couchés dans l’eau dont certains inaccessibles. L’engin s’est frayé un chemin entre les arbres existant afin de ne pas dénaturer le site car les pêcheurs sont d’abord des protecteurs de la nature.

Équipés de longues élingues et câbles ils ont réussit à extraire ses arbres et ensuite ont pu mettre en place les protections sur les frayères qui avaient été recensées auparavant

ESSAI CAISSES FRAYÈRES!

Suite au déconvenue sur la frayère du camping de Laroquebrou laquelle a été détruite deux fois en quatre ans par des gros débit d’environ 160m3, l’aappma procède a un essai de caisses de graviers pour voir si ça tient mieux les gros débits. Les membres les ont mises en place ces jours-ci