LE RUISSEAU DE SALVANHAC N’EST PAS UNE DECHARGE

Samedi matin une dizaine de membres de l’aappma de Laroquebrou ont nettoyés le ruisseau de Salvanhac entre le pont de Palat et le village de vacances de « la foret ». La tache n’était pas facile car l’accès du lit est plutôt encaissé et le ruisseau de type torrentiel. Néanmoins ils ont ramassé beaucoup de déchets de toutes sortes mais notamment 100 litres d’huile de vidange. Aussi il y avait des carcasses de volailles en décomposition donc jetées récemment !

Il y a des citoyens qui mériteraient de finir au tribunal car selon l’article L216 -6 du code de l’environnement « le fait de jeter dans les eaux superficielles directement ou indirectement, une ou des substances quelconques dont l’action ou les réactions entraînent, même provisoirement, des effets nuisibles sur la santé ou des dommages à la flore ou à la faune…………est puni de deux ans d’emprisonnement et de 75000 € d’amende !

Souhaitons que cette action les interpelle !

NETTOYAGE sur SEC

Comme tous les ans à l’initiative des aappmas d’Aurillac, Maurs et Laroquebrou une action de nettoyage des berges de SEC a eut lieu ce dimanche matin.

Une cinquantaine de bénévoles étaient présents pour cette action citoyenne qui fédère les acteurs du secteur : pêcheurs, club nautique, riverains.

Pour clôturer cette belle matinée la municipalité de Lacapelle-Viescamp offrait l’apéritif et les aappmas un casse croute bien apprécié de tous.

RÉSERVES TEMPORAIRES

Hier, par un temps glacial, les bénévoles ont mis en place les bouées de signalisation des réserves temporaires sur SEC.

La limite de la réserve de la baie d’Espinet a été modifiée. Elle se situe désormais entre la mise à l’eau d’Espinet et l’angle de l’entrée de la carrière.

VUE COTE CARRIÈRE

VUE COTE MISALO

De plus le fond de la anse du port de Rénac est dorénavant en réserve temporaire.

 

PASSERELLE DE L’ABATTOIR

Dans le bourg de Laroquebrou existait une passerelle en bois enjambant un bras de la Cère qui avait été fabriquée par les membres de l’aappma il y a des dizaines d’années. Les effets du temps ont eu raison des poteaux bois et c’est avec regret que nous les avons démontés.

La sécurité des pêcheurs et autres emprunteurs est une priorité et cette passerelle était devenue dangereuse.

Entretien du Milieux

Une dizaine de membres ont œuvré dans la fraicheur du brouillard samedi matin pour ouvrir une berge bouchée par un gros hêtre et quelques branches qui empêchaient les pêcheurs de passer. La zone d’intervention est inaccessible à tout engin d’où l’obligation du travail manuel.

Avant

Pendant

Après