Nous Sommes Prêts!

Samedi 20 octobre, comme tous les ans les bénévoles ont protégé les 6 grandes frayères a truites autour de Laroquebrou avec ficelles et rubalise. Cette année nous avons perfectionné notre système en perçant soit le fond de la rivière ou des gros rochers présents pour y mettre les barres qui supportent les ficelles ainsi ils seront plus facile a remplacer s’ils se tordent sur une crue! vivement qu’on voit les dorsales!

Entretien Du Milieux

Quelques membres de l’aappma se sont retrouvés samedi matin pour entretenir la rive gauche de la chaussée du moulin jusqu’au viaduc, rive accessible uniquement à pied. Tout d’abord nous avons passé la débroussailleuse sur 1 km puis nous avons sortis les arbres couchés dans l’eau pour permettre le passage des pêcheurs mais aussi préserver nos protections anti cormorans des frayères a truites situées en aval d’une éventuelle dérive de ces arbres sur un fort débit de la Cère.

L’aappma n’est pas en vacances!

La traversée du bourg de Laroquebrou a été nettoyée par les bénévoles de l’aappma de Laroquebrou samedi 28 matin.

L’essentiel des déchets était des branches et souches amenées par les crues de janvier mais il y avait aussi quelques câbles, tuyaux, bouteilles etc.…, tout cela était disgracieux pour les promeneurs et autres touristes fréquentant les berges.ces déchets ont fini a la déchetterie du Pont d’Orgon. L’action s’est suivi d’un apéro et grillade très conviviale !

LE RUISSEAU DE SALVANHAC N’EST PAS UNE DECHARGE

Samedi matin une dizaine de membres de l’aappma de Laroquebrou ont nettoyés le ruisseau de Salvanhac entre le pont de Palat et le village de vacances de « la foret ». La tache n’était pas facile car l’accès du lit est plutôt encaissé et le ruisseau de type torrentiel. Néanmoins ils ont ramassé beaucoup de déchets de toutes sortes mais notamment 100 litres d’huile de vidange. Aussi il y avait des carcasses de volailles en décomposition donc jetées récemment !

Il y a des citoyens qui mériteraient de finir au tribunal car selon l’article L216 -6 du code de l’environnement « le fait de jeter dans les eaux superficielles directement ou indirectement, une ou des substances quelconques dont l’action ou les réactions entraînent, même provisoirement, des effets nuisibles sur la santé ou des dommages à la flore ou à la faune…………est puni de deux ans d’emprisonnement et de 75000 € d’amende !

Souhaitons que cette action les interpelle !

NETTOYAGE sur SEC

Comme tous les ans à l’initiative des aappmas d’Aurillac, Maurs et Laroquebrou une action de nettoyage des berges de SEC a eut lieu ce dimanche matin.

Une cinquantaine de bénévoles étaient présents pour cette action citoyenne qui fédère les acteurs du secteur : pêcheurs, club nautique, riverains.

Pour clôturer cette belle matinée la municipalité de Lacapelle-Viescamp offrait l’apéritif et les aappmas un casse croute bien apprécié de tous.